Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
DE
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Peut-on s’exposer au soleil après une chirurgie esthétique ?

Les tarifs très avantageux proposés par Novacorpus vous permettent profiter de votre séjour à l’étranger pour prendre quelques vacances. Ainsi, il est tout naturel, une fois l’intervention passée, d’envisager de vous détendre pendant quelques jours, de prendre soin de vous et de savourer votre nouvelle apparence.

S’il faut, de manière générale, faire attention lorsqu’on s’expose au soleil (ne pas s’exposer entre 10h et 16h, se couvrir au maximum, en particulier avec chapeau et lunettes, mettre de la crème solaire sur les parties exposées au soleil et s’hydrater) c’est d’autant plus vrai après une opération chirurgicale.

De manière générale, Novacorpus vous recommande de ne PAS vous exposer au soleil après une intervention chirurgicale et de réserver les parties touristiques aux jours précédant votre intervention. Le but de cet article est de vous indiquer comment faire si, pour une raison ou pour une autre, une exposition au soleil ne peut pas être évitée

Protégez vos cicatrices

La plupart des interventions de chirurgie esthétique nécessitent un certain temps (qui peut varier d’un patient à l’autre mais qui est généralement estimé à 1 an) pour permettre à votre peau de cicatriser correctement. Les rayons UV sont particulièrement impitoyables avec une peau fragilisée, ce qui est le cas de n’importe quelle cicatrice.

En effet, après une intervention chirurgicale, vos tissus sont inflammés, c’est justement le processus de cicatrisation qui permet la réduction progressive de cette inflammation. Or les UV ont pour effet notoire de provoquer une réaction inflammatoire de la peau. Si on reste trop longtemps exposé, c’est le fameux “coup de soleil”. Même avant qu’il y ait un coup de soleil, ne pas protéger vos cicatrices de ces rayons peut provoquer un retard de cicatrisation, modifier de manière irrémédiable la couleur de la cicatrice ou provoquer une cicatrice dite “chéloïde” (c’est à dire en relief et dure).

Il est donc impératif de se protéger correctement en couvrant, en particulier, autant que possible les parties de votre corps qui ont subi l’intervention. Dans tous les cas, suivez scrupuleusement les consignes que vous aura donné votre chirurgien après l’opération.

 

Utilisez une bonne crème solaire

Vous devez, avant toute sortie, appliquer sur vos cicatrices (y compris sur le visage) une crème solaire avec un indice SPF (pour Sunburn Protection Factor soit l’indice de protection, que vous pouvez également trouver sous le sigle FPS ou IP) élevé, c’est à dire 50+ , qui vous offrira la plus haute protection contre les rayons ultraviolets UVB, les plus dangereux. Même un indice élevé ne fait que retarder l’apparition d’un coup de soleil et n’apporte pas une protection complète, il s’agit d’une solution de 2ème choix par rapport à la meilleure solution qui consiste à ne pas exposer votre corps au soleil.

Il est important de protéger vos cicatrices même si elles ne sont pas immédiatement exposées (un maillot de bain, par exemple, laisse filtrer les UV), ou même si vous n’avez pas l’intention de rester allongé sur la plage de 10h à 16h. Une simple promenade, un repas en terrasse, peuvent occasionner des dommages à vos cicatrices sans que vous en preniez tout de suite conscience.

 

Soignez vos cicatrices sur le long terme

La peau met un certain temps à cicatriser complètement et, même si elle vous paraît complètement remise, il est important de continuer à mettre de la crème de manière systématique et de rester particulièrement vigilant pendant au moins 1 an.

Ensuite, il est recommandé de continuer les précautions mentionnées ci-dessus pour l’ensemble du corps (y compris pour le visage) pour, tout simplement, éviter le vieillissement prématuré de la peau.

Attention à la baignade !

Même si cela peut être particulièrement tentant, une baignade dans l’eau salée de la mer, ou dans le chlore de la piscine est particulièrement déconseillée dans les 15 jours qui suivent l’intervention.

D’une manière générale, rester trop longtemps dans l’eau peut ramollir la peau et donc ralentir le processus de cicatrisation. Essayez de privilégier la douche au bain, évitez l’eau de mer et le sable et n’hésitez pas à demander l’avis de votre médecin avant de reprendre la piscine.

N’oubliez pas vos lunettes

Les interventions chirurgicales comme le lifting cervico-facial ou la blépharoplastie (chirurgie des paupières) ont la particularité de laisser des cicatrices particulièrement exposées au soleil, puisque présentes sur le visage.

Parmi les précautions mentionnées, pour le visage, afin de limiter votre exposition aux UV, nous vous recommandons le port d’un chapeau, de porter des lunettes de soleil à chaque sortie et l’utilisation de crème solaire (SPF 50+). Cela réduira les risques pour vos cicatrices.

Ne faites pas l’impasse sur les vêtements de contention

Les interventions de la silhouette et de la poitrine comme l’abdominoplastie, l’augmentation mammaire ou la liposuccion des cuisses et des fesses par exemple, peuvent nécessiter le port de vêtements de contention pendant quelques semaines.

Ils vous seront prescrits par votre médecin après l’intervention. Veillez à bien respecter les consignes du chirurgien et à garder ces vêtements de contention, même si l’appel de la plage ou la chaleur vous invitent à ne pas le faire.

Quelles soient les circonstances ou la saison, gardez toujours en tête que votre prudence face à votre exposition au soleil, en particulier pendant la première année suivant l’intervention, fera toute la différence quant au résultat final.

Dr Stéphane de Buren

Dr Stéphane de Buren

Le Dr Stéphane de Buren est le directeur et fondateur de Novacorpus. Il est reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes européens du tourisme médical, avec plus de 25 ans d’expérience de la médecine et plus de 11 dans le domaine complexe de la chirurgie à l'étranger.

Dr Stéphane de Buren

Dr Stéphane de Buren

Le Dr Stéphane de Buren est le directeur et fondateur de Novacorpus. Il est reconnu comme l’un des meilleurs spécialistes européens du tourisme médical, avec plus de 25 ans d’expérience de la médecine et plus de 11 dans le domaine complexe de la chirurgie à l'étranger.

Voir d'autres articles

Position de l’implant mammaire : le choix du dual plan

Les patientes qui ont recours à la chirurgie esthétique pour une augmentation mammaire souhaitent avoir une poitrine, certes plus grosse, mais bien galbée et la plus naturelle possible aussi bien au niveau de sa forme qu’au toucher.

Les chirurgiens partenaires de Novacorpus sont particulièrement attentifs à la qualité des implants qu’ils utilisent, mais également à la façon dont ils vont positionner ces implants.

voir plus

Augmentation mammaire : comment réagir face à une coque ?

Le mot coque est utilisé pour rendre plus simple un terme médical un peu trop technique lors de l’augmentation mammaire : en fait, la coque désigne ce qu’on appelle une « rétraction périprothétique », également nommée « contraction capsulaire ». Au départ, on assiste à une réaction normale de l’organisme quand on y insère un corps étranger tel qu’un implant mammaire : il fabrique une capsule protectrice. Or il arrive, assez rarement, que cette réaction soit excessive, déforme le sein et le rende moins souple.

voir plus

Une grossesse est-elle compatible avec des implants mammaires ?

L’un des premiers signes de la grossesse est le gonflement des seins. Qu’en est-il lorsque la future maman a procédé à une augmentation mammaire? Les femmes en âge de procréer se posent souvent la question de la compatibilité entre la chirurgie des seins et la grossesse.
Découvrez quelles sont les conséquences d’une opération mammaire sur la grossesse, et inversement, l’impact d’une grossesse sur la pose de prothèses mammaires.

voir plus

L’impact d’une opération de chirurgie mammaire sur l’allaitement

Une opération de chirurgie des seins peut mener à des difficultés de 3 ordres lors de l’allaitement : une montée de lait plus tardive, une insuffisance de la sécrétion lactée (3 fois plus fréquente chez les mères ayant subi une chirurgie mammaire) et des crevasses ou engorgements.
La plupart de ces difficultés ne constituent pas une contre-indication à l’allaitement et de nombreux autres facteurs entrent en jeu dans la réussite ou l’échec du projet d’allaiter.
Quel est l’impact d’une augmentation mammaire et d’une réduction mammaire sur l’allaitement ?

voir plus
Chirurgie mammaire

Quel soutien-gorge porter après une augmentation mammaire ?

Une augmentation mammaire provoque non seulement un changement esthétique mais aussi une véritable modification morphologique à laquelle votre corps devra s’habituer. Pour cela, il est indispensable de porter un soutien-gorge adapté après l’augmentation mammaire, et ce pendant plusieurs semaines suivant l’opération. Le chirurgien donnera comme consigne le port d’un soutien-gorge de contention, indispensable pour maintenir votre nouvelle poitrine en place.

voir plus

Quelle durée de vie pour vos prothèses mammaires ?

La durée de vie des prothèses mammaires n’est pas illimitée. Elle n’est pas fixe non plus et varie selon les patientes. Pour savoir quand il est temps de changer son implant mammaire, il y a plusieurs questions à se poser et différentes démarches à respecter.

voir plus

Comment se débarrasser définitivement des poches sous les yeux ?

Les poches sous les yeux donnent souvent un air fatigué, un regard éteint et ceux qui en ont auront constaté qu’il est très difficile de s’en débarrasser. Des astuces de maquillage ou des remèdes de grands-mères peuvent plus ou moins les camoufler, mais cela ne suffit en général pas pour supprimer définitivement le problème. La chirurgie des paupières (ou blépharoplastie) est une solution efficace, sûre et surtout définitive pour retrouver un regard plus jeune et redynamisé !

voir plus
istanbul

2 patients rebelles…et les conséquences

Depuis 2008, Novacorpus a envoyé plus de 2000 patients à l’étranger. Dans l’immense majorité des cas, tout se passe très bien. Les deux histoires ci-dessous (qui représentent donc moins d’un cas pour mille patients) montrent que la médecine est parfois cependant pleine de surprises… Le cas d’une greffe de cheveux et d’une augmentation mammaire.

voir plus

Augmentation Mammaire: Quelles sont les garanties ?

Chez Novacopus, vous bénéficiez à la fois de la garantie du fabricant de l’implant (Mentor©) et de la garantie de notre chirurgien. Le fabricant accorde une garantie à vie sur les implants. La garantie du chirurgien s’associe à la possibilité de conclure une assurance couvrant les frais d’éventuelles complications.

voir plus
greffe de cheveux

Une greffe capillaire laisse-t-elle des cicatrices ?

Avec la technique FUE, où il ne s’agit pas d’un prélèvement d’une bandelette de cuir chevelu (ancienne technique FUT) mais d’une extraction d’unités folliculaires (greffon par greffon comprenant chacun de 1 à 3 cheveux) dans la couronne à l’arrière de la tête, il n’existe aucune cicatrice permanente. Suite à la transplantation capillaire, seules les zones greffées sont rouges et des croûtes se forment. Les zones à rougeur ainsi que les croûtes disparaissent à nouveau après quelques jours. La technique FUT, qui consiste à prélever une bandelette de cuir chevelu dans la zone occipitale supérieure, laisse une cicatrice visible (nous ne la recommandons pas ni ne la pratiquons). En savoir plus…

voir plus
Chirurgie mammaire

Choisir des implants mammaires en toute sûreté

L’augmentation mammaire consiste à poser un implant sous la glande mammaire. 500 000 femmes en France sont porteuses d’implants mammaires, lesquels peuvent faire gagner une ou plusieurs tailles de bonnet. Choisir des implants de qualité et qui conviennent à sa morphologie est primordial, et plusieurs questions peuvent se poser à la future patiente pendant sa réflexion. Voici quelques réponses pour vous aiguiller dans votre démarche.

voir plus

Bien préparer une augmentation mammaire

Ça y est. Cette semaine, le chirurgien esthétique va pratiquer la pose d’implant mammaire que vous attendez. L’implant, en gel de silicone cohésif, a été choisi avec le médecin. Pour que tout se passe parfaitement bien, Novacorpus vous donne quelques conseils à respecter.

voir plus

La chirurgie esthétique, une tendance mondiale

Pour la première fois en 2013, le nombre d’opérations chirurgicales esthétiques pratiquées au Brésil a dépassé celui des États-Unis. Loin d’être marginal, ce constat illustre la constante montée en popularité des interventions esthétiques à l’échelle mondiale. Une évolution observable en France également.

voir plus

Pourquoi la qualité d’un implant mammaire est-elle primordiale ?

Un implant mammaire de qualité est certifié par les autorités sanitaires européennes, il est composé de matériaux de haute qualité et a fait l’objet d’études cliniques. Le prix est affaire de qualité: évitez de choisir un implant bon marché. Notre savoir-faire et nos compétences médicales nous permettent de contrôler la qualité des implants mammaires utilisés par nos chirurgiens et répondre ainsi aux exigences de sécurité. 

voir plus
Chirurgie mammaire

Augmentation mammaire par Macrolane ou lipofilling (réinjection de sa propre graisse dans les seins). Vraie fausse bonne idée.

Les augmentations mammaires sans prothèses (par acide hyaluronique voire par transfert de graisse) sont recherchées par certaines patientes souhaitant effectuer une augmentation mammaire. En effet, le scandale des implants PIP et différentes autres raisons liées à la pose d’implants mammaires poussent les futures patientes à se diriger vers ces solutions. Cependant ces nouvelles méthodes paraissent apporter plus d’inconvénients que d’avantages. Dans la majorité des cas, nous déconseillons ces méthodes « d’augmentation mammaire sans bistouri ».

voir plus